Fabriquer soi-même des boucles d’oreilles en perles écologiques

La crise environnementale actuelle a donné place à de nombreuses innovations dans le monde de la bijouterie et de la joaillerie. Il est désormais possible pour les fashionistas de se procurer des bijoux écoresponsables, voire fabriquer elles-mêmes leurs boucles d’oreilles, en utilisant des matériaux écologiques.

Choisissez les perles

La première étape est de commander vos perles. Pour être certain que les matériaux soient écologiques, vérifiez la charte sur le sachet. Il existe de nombreux labels qui précisent que les perles proviennent d’une fabrication écoresponsable. Vous trouverez le logo sur le sachet qui emballe les matériaux, sinon, vous n’avez qu’à vous rendre sur les sites spécialisés.

L’avantage de ces matériaux réside dans le fait qu’ils sont moins lourds que les perles classiques, tout en restant très esthétiques. Il est possible de choisir différents coloris de perles écologiques sur le marché. Pour des boucles d’oreilles fantaisie, servez-vous en ! Pour plus d’idées sur le sujet, rendez-vous sur https://www.bijoux-ecologique.fr. En ce qui concerne l’assemblage, vous pouvez suivre les instructions ci-dessous.

Faites un croquis

Pour avoir une idée précise du style de boucles d’oreilles écologiques que vous allez fabriquer, il est préférable de réaliser un croquis. Par la suite :

. Découpez une boucle entière de fil à mémoire de forme pour qu’elle serve d’anneau pour le bijou ;
. Recourbez une extrémité du fil vers l’intérieur en vous munissant d’une pince à bec et formez une petite boucle ;
. Enfilez les perles sur la tige de montage en essayant d’être le plus fidèle possible au dessin ;
. Découpez la tige de montage en conservant 1 cm entre la dernière perle et l’extrémité de la tige ;
. Recourbez le haut de la tige et faites une boucle complète ;
. Fixez la tige de montage à la dormeuse et resserrez la boucle à l’aide de votre pince ;
. Répétez le même processus pour la fabrication de la deuxième boucle d’oreilles en perles écologiques.

Laisser une réponse